Quels rapports peut-on établir entre les sémiotiques spécifiques et une sémiotique générale ?

Pour certains, dont U. Eco, une sémiotique générale ne peut que résulter de la comparaison de différents systèmes entre eux qui révèlerait "des lois communes et systématiques permettant d'expliquer d'une manière unifiée leur mode de fonctionnement". Pour d'autres, dont C.S. Peirce et le courant qu'il a inspiré, la sémiotique "est une science d'observation comme n'importe quelle science positive".

Parcours rapide.                 Parcours conseillé.

Pour en savoir plus:


Nous sommes donc en présence de deux perspectives inversées dont il ne faut pas exclure qu'elles se rencontrent et coopèrent dans certains champs circonscrits. C'est ainsi, par exemple, qu'on peut comprendre que la distinction peircienne entre icône, index et symbole ait pu être incorporée dans des approches fondamentalement différentes. On peut même conjecturer que, dans la mesure ou une sémiotique générale concerne, parce qu'elle est générale, toute sémiotique spécifique, on doit pouvoir retrouver, par des voies évidemment très complexes et difficiles à dégager, des distinctions épistémologiques qui, sous des noms différents, se recoupent et/ou se complètent. S'il est vrai qu'il est possible, comme nous le pensons, de mettre en oeuvre une approche unifiante de l'ensemble de tous les phénomènes de signification, alors les caractéristiques mises en évidence par cette approche doivent apparaître dans l'analyse comparative des sémiotiques spécifiques. Mais, dans l'état actuel du développement de l'une et de l'autre approches, on ne peut qu'être d'une grande prudence et s'en tenir à une attitude que l'on peut qualifier de programmatique. C'est donc le problème de leur convergence qui doit être aujourd'hui posé dans la communauté scientifique. N'oublions pas que F. de Saussure lui-même disait dans son Cours que "la linguistique n'est qu'une partie de cette science générale" (la sémiologie) et que "les lois que découvrira la sémiologie seront applicables à la linguistique.

Retour à l'index de la zone bleue. Parcours conseillé